Partir à la rencontre de Brest en hiver

Pour celles et ceux qui auraient envie de (re) découvrir Brest en hiver, je vous propose une balade de 2h30 à 3h. C’est parti pour une exploration mêlant cultures historique, artistique, urbanistique et gustative (tant pis pour la rime). Vous m’suivez ?

© Emmanuel Berthier

Brest, une ville en fusion avec la mer

C’est une vraie chance d’habiter une ville de bord de mer. En quelques pas, j’apprécie de passer du centre-ville à une large vue mer. Le cours Dajot, l’un de mes endroits préférés à Brest, est le point de départ de cette balade. Au premier plan, le port de Co où les teintes rose oranger des levers du soleil sont splendides. En second plan, l’immense étendue de la rade et un peu plus loin la presqu’île de Crozon, la nature à l’état sauvage.

Brest, une plongée dans l’histoire maritime

Je descends le cours Dajot jusqu’au château qui abrite le musée national de la Marine. 2 très bonnes raisons de le visiter : la balade dans le château est une visite à elle toute seule et les expos sont très bien documentées.

Après avoir longé la Penfeld, j’emprunte le pont de Recouvrance pour me rendre rive droite à la Tour Tanguy. Cette visite (gratuite) est illustrée par une dizaine de dioramas qui retrace l’histoire de Brest. On y retrouve notamment, la bataille de la Belle Cordelière en 1512, la venue des ambassadeurs du roi de Siam en 1686 et des scènes de la vie courante du quartier de Recouvrance. Une belle page d’histoire en 3D que j’aime beaucoup.

Brest, une ville mariant Histoire et Modernité

A 10 minutes de la Tour Tanguy se trouvent les Ateliers des Capucins. Cet ancien chantier naval est désormais un gigantesque lieu de vie. J’aime passer du temps à la Médiathèque à lire quelques magazines et quotidiens. Je m’y sens bien.  

La grande actu de ce début d’année aux Ateliers : l’ouverture très bientôt de la galerie des innovations maritimes, 70.8 by Océanopolis. A ses portes, est désormais installé le très beau canot de l’empereur avec un subtil jeu de miroirs au-dessus de lui. Son histoire passionnante est expliquée par un film court et dynamique.

Vous l’aurez compris, mon coup de cœur de ce début d’année va au canot de l’empereur et à cette prochaine ouverture de 70.8. Ensemble, ils tisseront le vrai lien, pour nous Brestois, entre un pan de notre riche histoire maritime et les hommes d’aujourd’hui en quête d’innovations.

© Musée National de la Marine - Jean-Yves Besselievre
© 70.8 by Océanopolis

D'autres bonnes adresses que je recommande également à Brest :

Un passage par ID Pod Galerie, 15 rue Louis Pasteur.

Jean-Christophe Podeur y expose son travail photographique, ainsi que celui d’autres artistes de l’univers de la photo et de la BD. Un beau cadeau pour mon anniversaire : le dernier livre numéroté du photographe Grégory Pol, Nord et Blanc, avec l’une de mes photos coup de cœur, le Harfang des neiges.

Une halte plus que nécessaire chez Shoko, 22 rue Boussingault.

Bel écrin cocooning pour déguster un chocolat chaud avec un gâteau fait maison. Ma dégustation préférée : un chocolat avec zeste d’orange accompagné d’un cookie… au chocolat. A goûter également : la tablette de chocolat aux champignons.

Une évasion colorée chez Tête de Poulpe, aussi rue Boussingault, au numéro 2.

C’est une boutique de créateurs où l’on se sent comme à la maison. On y trouve entre autres des bijoux en tout genre, des lampes en tissu japonais, des accessoires de mode pour petits et grands… Perso, j’ai craqué pour les bijoux recto verso de la collection « Tout reste à dire ».

Patricia

Patricia

Février 2020

Visites guidées et balades à Brest

Vous souhaitez faire une balade ou une visite guidée dans le centre-ville de Brest ou en nature urbaine, dans les parcs de la ville ? Contactez l’Office de tourisme de Brest Métropole pour en savoir plus sur les parcours et les disponibilités des visites.