La Route des Phares et ses lumières automnales

A mon sens, il faut venir en pointe Finistère en dehors de la haute saison touristique pour la beauté des paysages et la force des éléments. Un immanquable de le l’automne/hiver est incontestablement la Route des Phares.

Que ce soit par beau temps ou par mauvais temps c’est toujours un spectacle pour les yeux !

Ma semaine type d’automne en 3 étapes

Prenons par exemple cette semaine du mois de novembre :

Etape 1 :

En début de semaine une belle tempête nous a décoiffé lors de nos balades le long du GR®34, le sentier qui longe tout le littoral breton. A proximité du phare du Toulinguet, à Camaret, de belles éclaircies offraient des lumières fabuleuses dans des ciels chargés. Ci-contre une magnifique vidéo par beau temps de ce phare de la presqu’île de Crozon.

Une grande bouffée d’air iodé !

Etape 2 :

En milieu de semaine, le vent est tombé mais une belle houle était toujours présente. Cette fois-ci nous étions en sortie trail à proximité de la maison phare de Pontusval, nous avons pu admirer les jolies vagues turquoises transpercées par la lumière du soleil avant qu’elles ne s’écrasent sur la côte.
La côte était sublimée par ce spectacle !

Etape 3 :

Enfin en ce week-end du 11 novembre, nous avons profité de l’ouverture des phares d’Iroise pour monter en haut du phare le plus à l’ouest du continent : le phare de Kermorvan. Un grand ciel bleu et ses quelques lignées blanches servaient de toile de fond à sa tour carrée (originale pour un phare) et une mer paisible. La vue sur les îles et la mer d’Iroise depuis son chemin de ronde à ravi nos invités.
Une visite à ne pas manquer !

Coucher de soleil au phare de Kermorvan © Le Men Nicolas
Sophie

Sophie

Automne 2022